Name Ares

COMMISSAIRE INVITE : DAVID CAMPANY

LA QUESTION DE LA COULEUR : CE QU’ELLE REPRÉSENTE D’UN POINT DE VUE ESTHÉTIQUE, SOCIAL ET TECHNIQUE POUR LA PHOTOGRAPHIE

La génération précédente a vu la couleur en photographie artistique passer du statut d’innovation à celui de paramètre standard. En réalité, la couleur a grandement changé ces dernières années ; en partie grâce aux capacités des appareils numériques, et en partie grâce aux progrès considérables de l’impression et de la publication en couleur. Walker Evans a autrefois décrit la photographie en couleur comme vulgaire, et donc acceptable « lorsque l’intérêt d’une image est précisément sa vulgarité, ou un accident de couleur dû à la main de l’homme, non à celle de Dieu ». Evans a écrit ces mots en 1969, alors que la reproduction en couleur était encore assez grossière. La sensibilité actuelle le ferait changer d’avis. Cette série de conversations, élaborée par David Campany, auteur, conservateur et artiste, cherche à réunir de jeunes artistes à la pointe de l’innovation en matière d’utilisation de la couleur, et des photographes chevronnés dont le travail de la couleur reste une référence et s’exprime plus que jamais grâce à l’impression numérique.

COMMISSAIRE INVITEE : MOUNA MEKOUAR

LA PHOTOGRAPHIE TROMPE ET MONTRE QU’ELLE TROMPE

Mouna Mekouar, commissaire d’exposition et critique d’art, s’emparera de la complexité du médium photographique afin de le croiser avec la démarche de différents artistes, qui ont ressenti le besoin de l’intégrer dans leur propre travail. Il y aura donc, au fil des conversations, autant de réponses que de questions posées par les artistes. Formes multiples et plurielles, leurs œuvres sont des émanations directes du réel et/ou des projections intérieures de leur psyché. Elles conditionnent - selon différents modèles de perception - notre capacité à voir et participent à la fabrique de notre regard. Car, selon les situations, ces artistes rendent à l’image sa part d’ombre ; explorent son statut changeant et son ubiquité ; poussent plus loin, encore, ses liens avec l’art, ses limites avec le réel ; mais aussi, explorent les processus d’effacement de l’image par elle-même, jouant ainsi, de son envers mais aussi des phénomènes de dématérialisation.

COMMISSAIRE INVITE : CRISTIANO RAIMONDI

DE L’ENREGISTREMENT DU RÉEL DES PIONNIERS À LA MÉTA-RÉALITÉ DE L’UNIVERS NUMÉRIQUE

Conséquence des désirs de connaissance du siècle des Lumières, la découverte et la divulgation de la photographie dans la première moitié du 19e siècle s’inscrivent, entre autres, dans un contexte bien spécifique : celui de la démocratisation du savoir. À la fin du 20e siècle, les différentes révolutions technologiques et sociales amorcent l’ère de la photographie digitale. Aujourd’hui avec la normalisation d’internet, la photographie se « partage » en masse sur diverses plateformes numériques engageant ainsi de nouvelles formes d’images et d’autres modalités d’informations. Cristiano Raimondi, Responsable du Développement et des Projets Internationaux au Nouveau Musée National de Monaco, s’interrogera sur la manière dont les historiens, les artistes et les scientifiques s’inscrivent dans cette évolution, et sur les perspectives à venir.

Nous utilisons des cookies pour faire fonctionner ce site Internet, améliorer son utilisation et vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d'intérêt. Veuillez noter qu'en utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de cookies. Pour toute information sur les cookies notamment comment les gérer, cliquer ici