Name Amon First

Négatif sur papier

Elle est ensuite plongée quelques minutes dans une solution d’iodure de potassium, permettant une première sensibilisation par la formation d’iodure d’argent.

A nouveau séchée - cette fois-ci à l’abri de la lumière -, elle est sensibilisée par l’application d’une solution de « gallo-nitrate d’argent », composée de nitrate d’argent, d’acide gallique et d’acide acétique. Après rinçage, cette feuille doit être rapidement placée dans la chambre noire, sèche ou humide, pour la prise de vue. L’exposition permet d’obtenir une image latente, à peine visible à l’œil nu, qui est ensuite révélée par développement dans une solution de gallo-nitrate d’argent. L’image développée est ensuite stabilisée dans un bain de bromure de potassium, qui sera progressivement remplacé au cours de la première moitié des années 1840 par du thiosulfate de sodium, dit « hyposulfite de soude» à l’époque.

Nous utilisons des cookies pour faire fonctionner ce site Internet, améliorer son utilisation et vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d'intérêt. Veuillez noter qu'en utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de cookies. Pour toute information sur les cookies notamment comment les gérer, cliquer ici