VARVARA UHLIK

FINALISTE CARTE BLANCHE ÉTUDIANTS 2023

CAMBERWELL COLLEGE OF ARTS (UNIVERSITÉ DES ARTS, LONDRES) - ROYAUME-UNI 

BIOGRAPHIE

Varvara Uhlik (née en 1997 à Dnipro, Ukraine) est une artiste visuelle qui travaille principalement dans les domaines de la photographie et de la vidéo. Elle a étudié la photographie à l'Académie Royale des Arts de La Haye. Dans sa pratique, elle crée souvent des environnements absurdes et comiques, comme elle le dit elle-même : « c'est un moyen plus facile de traiter des sentiments difficiles ». En intégrant la fiction à la réalité, elle s'intéresse à la psyché humaine, à la société et aux relations qu'elle entretient.

Les œuvres de Varvara ont été exposées aux Southwark Park Galleries, Londres en 2023 et à The Grey Space in the Middle à La Haye en 2022.

Sonechko, yak ty? (Soleil, comment vas-tu ?)
Sonechko, yak ty? (Soleil, comment vas-tu ?)
Sonechko, yak ty? (Soleil, comment vas-tu ?)

SONECHKO, YAK TY? (SOLEIL, COMMENT VAS-TU ?)

« Ce projet est une recherche sur l'identité d'une femme moderne ayant grandi dans l'environnement post-soviétique - une recherche sur mon identité.

Je me suis toujours souvenue d'avoir eu une enfance heureuse. Née cinq ans seulement après la chute de l'Union soviétique, dans la partie orientale de l'Ukraine, on m'a toujours dit que j'avais de la chance de ne pas avoir vécu sous le joug soviétique. Cependant, à la fin de la vingtaine, je me sens perdue et confuse concernant mon identité. Cela m'a poussé à partir à la recherche de moi-même en revisitant mes souvenirs et en les réévaluant en tant qu'adulte.

Enfant, j'ai connu des moments heureux, comme lorsque je dégustais les varenyky aux cerises acides de ma mère ou que je grimpais aux arbres. Cependant, j'ai également grandi dans des conditions difficiles et j'ai été élevée avec une discipline soviétique sévère qui a fait de moi ce que je suis aujourd'hui. La plupart des personnes qui m'entouraient durant mon enfance étaient des Soviétiques, notamment ma famille, mes professeurs, mes voisins, une vendeuse dans un magasin du coin et le président. Malheureusement, je suis actuellement séparé de ma famille en raison de la guerre que la Russie a menée contre l'Ukraine, et je ne peux pas rentrer chez moi. C'est pourquoi j'utilise la photographie comme un moyen de retourner dans l'est de l'Ukraine, dans le passé, et de retrouver des morceaux de mon identité en dé- et reconstruisant mes souvenirs d'enfance. »