SARAH GRETHE

FINALISTE CARTE BLANCHE ÉTUDIANTS 2023

ÉCOLE SUPERIEURE DE SCIENCES APPLIQUÉES DE HAMBOURG - ALLEMAGNE

BIOGRAPHIE

Sarah Grethe est une photographe née en 1997 à Hambourg où elle vit aujourd’hui. Elle a obtenu sa licence de photographie en 2021 et prépare actuellement sa maîtrise. Son travail se concentre sur la dépendance du passé par rapport au présent dans le contexte de son environnement personnel.

Elle a reçu le Vonovia Award für Fotografie en tant que meilleur jeune talent, la troisième place aux Sony World Photography Awards en tant que créatrice professionnelle et a remporté le Deutscher Jugendfotopreis. Le magazine GUP l'a désignée comme Fresh Eyes Talent en 2022. Elle a notamment exposé au Sprengel Museum Hannover, à la Somerset House London, au Museum für Angewandte Kunst Cologne et au Rotterdam Photo Festival.

Manchmal ist der himmel über uns offen. (Parfois, le ciel est ouvert au-dessus de nous.)
Manchmal ist der himmel über uns offen. (Parfois, le ciel est ouvert au-dessus de nous.)
Manchmal ist der himmel über uns offen. (Parfois, le ciel est ouvert au-dessus de nous.)

MANCHMAL IST DER HIMMEL ÜBER UNS OFFEN. (PARFOIS, LE CIEL EST OUVERT AU-DESSUS DE NOUS.)

« Le projet vise à examiner le concept de la maison. J'accompagne le retour de ma mère à l'endroit où elle a grandi : une ferme dans le sud de l'Allemagne. Dans la confrontation d'une vision idéalisée et de la distance avec le lieu actuel, les tensions entre la familiarité et l'étrangeté, la constance et le changement deviennent visibles. Elles clarifient la façon dont la maison et l'origine peuvent à la fois porter et restreindre.

La dynastie agricole de ma famille maternelle existe depuis plusieurs générations. Dans les années 60, la ferme a été déplacée du centre du village et reconstruite dans les environs par mes grands-parents. Ma mère et ses cinq frères et sœurs se sont fortement impliqués, car la ferme devait être gérée de manière d'autant plus intensive pour rester rentable en raison de sa petite taille. C'était la dernière génération à pouvoir encore l'exploiter avec succès.

Le voyage à la ferme peut être considéré d'une part comme une rétrospective, d'autre part comme un enregistrement du présent et de la disparition matérielle de la maison de ma mère. Pour elle, c'est le dernier enregistrement du lieu où elle est née et a grandi. Le changement de regard sur le temps passé là-bas, qui va de pair avec le vieillissement et la distance spatiale, est au cœur du projet.

Le titre est une citation d'une lettre de ma mère à ses parents, que j'ai trouvée par hasard dans le placard. Dans cette lettre, elle les félicite tous les deux pour leur anniversaire en 1999.

Ce soir, j'ai feuilleté un livre d'images qui traite du Sermon sur la montagne. Sur la page de couverture, il y a un coucher de soleil qui semble être au-dessus du Hardwäldle en direction du Sonnenberg.

Le titre du livre est Manchmal ist der Himmel über uns oen (Parfois, le ciel est ouvert au-dessus de nous), et c'est ainsi que je me suis mis spontanément à penser - à quel point le Himmel peut-il rester ouvert, comme il l'a fait avec vous ?
Très loin, je crois. »