Name Amon First

Tirage au gélatino-chlorure d'argent développé

Dans le prolongement de l’introduction des émulsions négatives sur plaques sèches à la gélatine dans les années 1870, une série de papiers photosensibles prêts à l’emploi sont commercialisés. Ils sont enduits d’émulsions destinées au développement de l’image latente, plus sensibles que celles de l’époque précédente où l’image était obtenue par noircissement direct à la lumière. Offrant une plus grande facilité de réalisation et de nouvelles applications, leur introduction ouvre l’ère de la photographie moderne.

C’est à Vienne, en 1881, que les photochimistes Eder et Pizzighelli produisent ce papier au chlorure d’argent. Du fait de sa sensibilité plus faible que celle des émulsions au bromure d’argent, il a l’avantage de pouvoir être développé à la lumière du gaz sans être voilé, d’où son appellation anglo-saxonne « gaslight paper ». Les tons de l’épreuve développée chimiquement, naturellement noirs, peuvent être modifiés en fonction de la nature du révélateur, ou par virage. Le virage le plus populaire à partir des années 1910 est le virage sépia, procurant une tonalité brune et une grande stabilité à l’image argentique.

Nous utilisons des cookies pour faire fonctionner ce site Internet, améliorer son utilisation et vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d'intérêt. Veuillez noter qu'en utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de cookies. Pour toute information sur les cookies notamment comment les gérer, cliquer ici