Name Amon First

Aristotype

Chimiste munichois, Johann Baptist Obernetter commercialise le premier papier aristotype en 1867.

Premier papier de fabrication industrielle, ce procédé offre à la pratique photographique de nombreuses améliorations qui vont rapidement séduire les photographes amateurs, parmi lesquelles une utilisation simplifiée car prêt à l’emploi, une sensibilité accrue et une meilleure conservation. Ce procédé va ainsi peu à peu supplanter l’usage du papier albuminé, et ce dès les années 1880.

Les aristotypes font partie des procédés à trois couches : une couche de papier, une couche de sulfate de baryum dans la gélatine et enfin une émulsion contenant du chlorure d’argent en suspension dans un liant. L’usage d’une couche de baryte appliquée entre le papier et la couche image permet d’obtenir des blancs plus purs et accentue la brillance de la couche image. Les fibres du papier ne sont plus visibles, contrairement aux procédés à une ou deux couches.

Nous utilisons des cookies pour faire fonctionner ce site Internet, améliorer son utilisation et vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d'intérêt. Veuillez noter qu'en utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de cookies. Pour toute information sur les cookies notamment comment les gérer, cliquer ici