Name Amon First

Platinotype

Les images qui résultent de ce procédé sont directement formées dans les fibres du papier et offrent un rendu mat ainsi que de subtiles nuances de gris pouvant aller jusqu'au noir profond. Il est possible de modifier la tonalité des tirages au platine en réalisant le développement à chaud ou en introduisant des sels de mercure dans le bain de développement. On obtient alors des tonalités brunes ou sépia.

Du fait de ses grandes qualités esthétiques et de son extrême stabilité, le procédé au platine a suscité l'intérêt des plus grands photographes tels Stieglitz, Steichen, Strand ou Weston.Celui-ci s'est prolongé au-delà à travers les œuvres de Manuel Alvarez-Bravo, Irving Penn, Mary Ellen Mark, Robert Mapplethorpe ou Isabelle Muñoz par exemple.

Glossaire visuel des procédés photographiques
© ARCP / Mairie de Paris, 2013

Nous utilisons des cookies pour faire fonctionner ce site Internet, améliorer son utilisation et vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d'intérêt. Veuillez noter qu'en utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de cookies. Pour toute information sur les cookies notamment comment les gérer, cliquer ici