Name Amon First

Négatif sur verre collodion

Si le procédé négatif sur verre au collodion humide est bien plus rapide d’exécution que le procédé sur verre à l’albumine, il présente des inconvénients importants, liés à la péremption rapide des plaques sensibilisées, obligeant le photographe, pour les prises de vues en extérieur, à transporter son laboratoire. Des variantes de ce procédé sont donc apportées afin d'allonger leur temps de d’utilisation après sensibilisation. Marc-Antoine Gaudin introduit ainsi dès 1853 l’usage de substances hygroscopiques telles que le sucre, le miel, ou la glycérine qui, incorporées au collodion, permettent de maintenir une certaine humidité au sein du liant et ainsi de préparer les plaques à l’avance. En effet, le collodion, devenant imperméable à l’état sec, empêche toutes les solutions liées aux traitements de fabrication de pénétrer jusqu’aux sels d’argent. Des procédés dits « au collodion sec » sont également développés, dont le plus important est le négatif sur verre au collodion albuminé de Taupenot en 1855. L’année suivante, le Dr Hill Norris commercialise en Angleterre les premières plaques prêtes à l’emploi. Néanmoins, les procédés au collodion sec resteront moins fréquents et réservés à la photographie de paysage, car leur sensibilité est nettement inférieure à celle du collodion humide.

Glossaire visuel des procédés photographiques © ARCP / Mairie de Paris, 2013
Visuels de haut en bas:
© Bibliothèque historique de la Ville de Paris. Reproduction en lumière réfléchie, côté émulsion. ©ARCP / Mairie de Paris / Jean-Philippe Boiteux, 2014.
© Bibliothèque historique de la Ville de Paris. Reproduction en lumière transmise, côté émulsion. ©ARCP / Mairie de Paris / Jean-Philippe Boiteux, 2014.
Détail agrandi ©ARCP / Mairie de Paris / Jean-Philippe Boiteux, 2014.

Nous utilisons des cookies pour faire fonctionner ce site Internet, améliorer son utilisation et vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d'intérêt. Veuillez noter qu'en utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de cookies. Pour toute information sur les cookies notamment comment les gérer, cliquer ici