SNCF Gares & Connexions

  • SNCF GARES & CONNEXIONS


  • SNCF

    Exposition

    À partir de mi-octobre, à l’occasion de la 20ème édition de Paris Photo, vous pourrez découvrir Gare du Nord, la carte blanche confiée à Raphaël DALLAPORTA.

    « Une grotte nécessite d’être traitée avec une infinie retenue : comme un paysage, un espace naturel qui anime un sentiment profond de l’immémorial en nous. » (Raphaël Dallaporta) « Chauvet — Pont d’Arc : L’inappropriable » est le fruit d’un travail réalisé par l’artiste Raphaël Dallaporta dans la grotte ornée du Pont-d’Arc, dite Grotte Chauvet. Ce site géologique au cœur des gorges de l’Ardèche fut naturellement préservé durant plus de 20 000 ans avant d’être redécouvert en 1994. Son accès est depuis strictement réservé aux chercheurs et scientifiques.

    Grâce à l’Association pour la Mise en Valeur de la Grotte Ornée du Pont-d’Arc et au Ministère de la Culture, Raphaël Dallaporta y a réalisé des panoramas photographiques présentés sous forme de planisphères, selon le modèle conçu en 1946 par l’inventeur américain Richard Buckminster Fuller. Projetées sur la surface de polyèdres, les prises de vue se déploient sans que la perspective ne soit déformée.

    Restituée sur les murs de la Gare du Nord, l’œuvre de Raphaël Dallaporta invite les passants à contempler autrement les parois de la grotte. Dans cette posture déséquilibrante, le regard bascule. Il s’agit pour l’artiste d’une métaphore du mouvement du monde, de la rotation de la terre et des planètes, référence à l’hypothèse anthropologique selon laquelle les cavernes et le cosmos seraient reliés.

    Disposé au sol, un marquage de couleur ocre renvoie à la passerelle qui est l’unique chemin à l’intérieur de la grotte et en assure la préservation. Elle recueille les empreintes des milliers de visiteurs de la Gare de Paris-Nord.

    Depuis plus d’une décennie, Raphaël Dallaporta, né en France en 1980, réalise des œuvres en collaboration avec des militaires, des médecins ou des chercheurs. Dans sa pratique artistique, il explore des méthodes et langages propres aux scientifiques afin d’extraire la photographie de sa condition documentaire et de convoquer une vision symbolique.

    Exposition présentée par SNCF Gares & Connexions et Paris Photo.

    En collaboration avec la galerie Jean-Kenta Gauthier (Paris).

    Ce travail fait l’objet d’un ouvrage aux Éditions Xavier Barral : Raphaël Dallaporta, Chauvet—Pont-d’Arc, l’inappropriable (octobre 2016).


    Présenté par la SNCF

Nous utilisons des cookies pour faire fonctionner ce site Internet, améliorer son utilisation et vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d'intérêt. Veuillez noter qu'en utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de cookies. Pour toute information sur les cookies notamment comment les gérer, cliquer ici